Love & autres drogues . Un p’ti coup et pis s’en vont

Love & autres drogues

Réalisé par Edward Zwick
Avec Jake Gyllenhaal, Anne Hathaway, Oliver Platt, plus (lien allociné)
Titre original : Love and Other Drugs
Long-métrage américain
Genre : Romance, Comédie
Durée : 1h52min
Année de production : 2010
Distributeur : Twentieth Century Fox France
(infos et images : Allocine)

Synopsis :
1990’s – Jamie est un commercial de talent débutant dans la branche des médocs. Accessoirement beau gosse, il nique tout ce qu’il peut. Il rencontre Maggie, indépendante et adepte de la baise sans lendemain. Accessoirement, elle est atteinte de parkinson.

Love & autres drogues - Jamie Randall & Maggie Murdock / Jake Gyllenhaal & Anne Hathaway
– Et en dessert t’as prévu quoi ? –

Mon avis :
Le film commence sur une séquence présentant Jamie, vendeur de HiFi en grande forme, talentueux et charmeur. C’est dans l’arrière boutique qu’il vérifiera les branchements de la copine du patron. Résultat des courses, « t’es viré mon vieux ». Le ton est donné…

Enfin c’est ce que je pensais. Après cette intro rythmée le film prend un rythme pépère. Booon okay, faut bien présenter les autres personnages et nous familiariser avec le monde pharmaceutiques et de ses requins.

Finalement le film gardera cette lancée et alternera entre des scènes passionnées, des plans sur les nichons de Maggie, quelques répliques bien senties et l’évolution de Jamie dans le milieu du commerce du médoc.
Les acteurs nous offrent des prestations correctes mais sans plus.

L’histoire étant principalement centrée sur la relation entre Jamie et Maggie nous les verrons donc se rapprocher et se déchirer (et se rapprocher, se déchirer, se rapprocher… bref vous avez compris…), principalement à  cause du fait qu’ils ne cherchent pas une relation sur le long terme et aussi à  cause de la maladie de Maggie.

Love & autres drogues - Maggie Murdock & Jamie Randall / Anne Hathaway & Jake Gyllenhaal
– Tu vois que ça a une utilité mon problème –

Ma conclusion :
Oui, j’avoue, j’ai fait bref… Donc au final, ce film ne réserve pas trop de surprise. Je m’attendais à  plus de cynisme. Alors oui, c’est un film romantique de noël, mais bon, entre Parkinson et le Viagra (huuum l’appât à  spam :nerd: ) il y avait matière à  faire un film intéressant.
Il n’est pas mauvais, non, mais dommage de tomber dans le film facile où même la fin arrive grosse comme une maison. Bref, si vous y allez, vous savez à  quoi vous attendre.

Love & autres drogues - Maggie Murdock & Jamie Randall / Anne Hathaway & Jake Gyllenhaal
– Allé, pendant que je fini ma bière tu lis la critique et après on essaie dans la baignoire –