Tous les articles par Taka

QTE/23 . Assassin’s Creed Chronicles China

Je l’ai dit dans le TFGA#9, la série Assassin’s Creed et moi, c’est  »je t’aime, moi non plus » et ça se vérifie avec ce court volet. Il y a quelques années, parallèlement à l’épisode Revelations, étaient sorti un court métrage, Embers, mettant en scène l’assassin Shao Jun en quête de réponses et d’apprentissage chez un Ezio bien sage et en fin de vie. Elle finit par repartir en Chine et là j’avais faim, j’avais envie d’en savoir plus sur ce groupe d’assassins chinois.

Puis, Ubisoft annonce la petite série Chronicles avec comme premier épisode, China, consacré aux talents de Shao Jun. J’étais content, j’allais en apprendre plus !

Assassin's Creed Chronicles China - 01

Assassin’s Creed Chronicles China (Xbox One – PS4 – PC)

Le jeu met donc en avant le côté infiltration des assassins, il en résulte un équipement allégé mais des mouvements et des gadgets plus intéressants pour de l’infiltration : appeaux, pétards, cordes, …

Le combat n’est clairement pas conseillé, Shao Jun encaisse mal et il lui faut batailler pour venir à bout de ses opposants dans des combats pas franchement lisibles. OK, on va jouer discrètement alors.

BA/07 . Gunman – Gunmou

GunmanLa bande annonce de Gunman piquait ma curiosité, j’y voyais un film dans la lignée de Taken, avec son action débile mais bien rythmée, ce qui, avouons-le, fait carrément du bien par moment. En plus, avec un Sean Penn taillé pour un vieux film Marvel (comprenez : plein de vieux muscles) et Javier Bardem, ça m’encourageait à aller le voir.

Et j’ai pris ma claque, mais pas celle que j’aime recevoir (oui, je suis un peu maso parfois). Le film est mou, peu rythmé, et à part une vingtaine de minutes en plein milieu du film et un petit bout à la fin, c’est mou, mais du genre mou…  trèèèèèès mou. Bon, un montage racoleur de bande annonce c’est fréquent, mais alors côté scénario ? Rien, pas de surprise, on s’attend à tout et le petit mystère qu’on nous pose en fin de première partie est décevant et n’apporte pas un petit sursaut d’intérêt lorsqu’il est dévoilé.

TFGA #9 : Nos peurs inavouables… ou presque

Je vous en avait brièvement parlé dans le Gamer Tag, Alex a lancé le concept de #TFGA (pour Top Five Games Addict) et tous les mois il balance son sujet comme ça, hop, et il regarde avec son pop-corn, son rire diabolique et son chat sur les genoux dans une pièce trop peu éclairée, ce que les blogueurs feront de ses sujets. Au passage, les illustrations de l’image juste au dessus proviennent de son blog ^^

J’avais envie de participer depuis longtemps, je peine à trouver le temps de rattraper mon retard mais mince, je me lance. Je ne serais probablement pas assez assidu pour faire tous les prochains, mais en tous cas, j’espère que l’exercice vous amusera.

Le thème de ce mois-ci étant les peurs inavouables, on pourrait facilement faire une participation vide si vraiment on ne voulait pas en parler mais on est entre nous, c’est parti !