Tous les articles par Taka

BA/18 . Jason Bourne – La mémoire en trop

Jason Bourne - HeaderCela fait maintenant un moment que j’avais regardé la trilogie Jason Bourne, je n’en ai donc qu’un vague souvenir, mais de mémoire, les films étaient bien écrits, bien rythmés et distillaient intelligemment les informations.

Ce nouvel épisode, c’est tout l’inverse. L’écriture est maladroite et le montage est beaucoup trop haché, pour tout vous dire, c’est encore plus nerveux que celui de Batman v Superman. Ça me rappelait le montage des vieilles vidéos de M. Poulpe.

L’action est omniprésente, les scènes n’en finissent pas et en font beaucoup trop, de plus les personnages sont clichés, vides et j’ai l’impression que le casting fait le minimum syndical pour récupérer son cachet… bref, vous l’aurez compris, je ne trouve aucun intérêt à ce nouvel épisode.

TFGA 23 / Quartier libre

Haha, c’est avant-hier soir, quand Alex ouvre les hostilités avec la 24ème itération des TFGA, que je me rends compte que je ne vois pas les jours passer et suis méchamment à la bourre puisque aujourd’hui je ne vous présente que le n° 23.

Ce mois-ci nous avions champ libre et chacun a pu donc choisir le sujet qui lui plaisait. Au début, je voulais rendre hommage aux TFGA en citant 5 participants que j’aurais pris un peu au hasard quand je les voyais passer dans ma timeline depuis plusieurs semaines. Mais en commençant à écrire ce top, je me rends compte que

  1. Alex a un sujet similaire pour son TFGA 23, avoir deux thèmes quasiment identiques alors que nous avons quartier libre est dommage
  2. En prenant des rédacteurs au hasard, je n’aurais pas forcément grand chose à dire à leur sujets, ce qui serait aussi dommage si l’idée était de vous en parler un peu pour vous les faire découvrir

Du coup, j’efface tout et je recommence ! Je prend mon téléphone et un, deux, trois, quatre… ouh putain 5 ! J’ai 5 jeux sur mon téléphone, et même si je n’y joue pas beaucoup, je vais vous en parler.

BA/17 . SOS Fantômes – Plasma spectral cuvée 2016

SOS FantômesEncore un film qui s’est fait lyncher dès que quelques infos étaient lâchées. Internet est devenu un vivier de hyènes haineuses ? Bon inutile de répondre en fait, je m’en fous et je crains de connaître la réponse.

En tous cas, ce film a été pour moi une bonne surprise : frais, fun, avec des actrices qui ont l’air de s’amuser dans leur rôle et un Chris Hemsworth à l’opposé de ce qu’il fait dernièrement (et ça m’amuse de voir ce type d’acteur jouer des rôles aussi légers en ce moment ^^). Évidemment, on a droit à des caméos du premier casting, amenés de manière assez naturelle et décontractée. Décontracté, woé, ça correspond bien au film, il divertit, ne se prend pas la tête et balance de la vanne et de l’action avec un rythme bien agréable.

À noter que la 3D relief est vraiment chouette avec une astuce toute simple pour renforcer l’effet : ça dépasse dans les bandes noires. Bon sang ! C’est con comme idée mais c’est diablement efficace, j’approuve.

Bref, SOS Fantômes version 2016, j’approuve, allé, c’est même un coup de cœur et si je ne prend pas le temps d’en parler plus, c’est parce qu’il commence à dater et je veux vous parler de pleins d’autres trucs.

Suicide Squad . Opération sauvetage ou mission suicide ?

Suicide Squad

On parle ici d’un film qui a été tellement violenté alors que seulement quelques photos du casting ont été diffusées que lorsqu’il était enfin sorti, je ne savais pas si le bashing dont il était victime était dû à l’aura négative créée depuis le début de la promotion ou si DC Comics se prenait un mur avec Suicide Squad.

Évidemment, la meilleure solution quand on est curieux n’est pas d’écouter bêtement ce qui se dit et de suivre la tendance sans avoir vu le film mais d’aller voir par soi-même ce qu’il en est.