Archives de catégorie : Drame

BA/15 . Demolition – Si j’avais un marteau

DemolitionIl y a seulement quelques semaines, je découvre que Jake Gyllenhaal était à l’affiche de Demolition. Je ne sais pas trop de quoi ça parle, mais j’aime bien l’acteur alors je vais le voir ^^

Demolition est une histoire de deuil mais ne fait pas dans le larmoyant. Jake Gyllenhaal interprète un personnage difficile à cerner, on ne sait pas s’il devient fou, s’il va craquer ni jusqu’où il va aller. Son interprétation est plutôt réussie. A moins que ce soit le personnage un peu froid qui donne cette impression, le film nous fait prendre du recul, on est spectateur et pour le coup, il n’arrive pas vraiment à être touchant ni surprenant. De plus, je reproche à la fin d’être un peu trop propre.

Faut-il aller voir Demolition ? Ah, j’aurais du mal à vous le conseiller, le sujet n’est pas fun, la narration est classique, mais les personnages sont bien interprétés et… ça change. Alors pourquoi pas ;) Bon après il y a Civil War qui vient de sortir, alors c’est dur de rivaliser avec le bulldozer qui va certainement l’éjecter fissa des salles x)

BA/14 . Midnight Special – Sur la route

Midnight SpecialMidnight Special est l’histoire de la fuite d’un enfant un peu particulier protégé par deux hommes un peu bourrus. Le trio a une quête très claire, il faut emmener le gamin quelque part. On ne sait ni où, ni pourquoi et on comprend encore moins la raison qui pousse autant de monde à les poursuivre. Que certains leur courent après, ok, mais là ça fait beaucoup.

Le film sème de nombreux éléments sous-exploités laissant le spectateur dans le flou en ne mettant la lumière que sur de rares éléments… qui ouvrent sur d’autres interrogations. Si cela aurait put être un moyen de laisser planer le mystère, le fait que la fin du film soulève plus de questions sans répondre vraiment à quoi que ce soit fait de Midnight Special un film perturbant, frustrant.

En sortant de la salle, nous semblions tous un peu sur notre faim. La réalisation n’est pas dégueu, en soit c’est pas mauvais, les acteurs sont convaincants, certains passages sont intéressants, mais ce road trip manque d’éléments clairement définis pour en faire un film correct. Dommage.

Du même réalisateur et aussi avec Michael Shannon, je recommande plutôt Take Shelter.

BA/06 . Horns – Devil Potter

HornsAlors oui, ce film date, mais je voulais en parler vite fait depuis longtemps. Au passage ma liste de notes en retard commence à bien se réduire  (≧∇≦)/

Bref, Horns, c’est Daniel Radcliffe qui perd sa nana, chope une gueule de bois et se réveille avec un mal de crâne parce que des cornes poussent.  Du coup, il a un pouvoir et des questions, quoi de mieux que de s’en servir pour avoir des réponses ?

Ignatius, c’est le nom de son personnage, se lâche de plus en plus quand il comprend comment ça marche. Il en résulte des idées et des scènes vraiment cool, avec un peu de gore et le personnage, si on lui retire son côté gnan gnan, est assez intéressant.

Mais Alexandre Aja se craque complètement sur la dernière partie du film qui tourne au ridicule. Le dénouement est inutile, foiré et crache au visage du spectateur. Bref, Horns c’est cool sauf la fin qui est moisie en voulant certainement être trop commerciale. Dommage :/