Archives pour la catégorie Drame

Interstellar - Header

Interstellar . 5555

Interstellar

Nolan est de retour dans les salles de cinéma et met de côté le super détective masqué. Aujourd’hui il tourne la tête vers les étoiles et dans sa folie des grandeurs va tenter de nous y perdre. Un casting renouvelé, un teaser minimaliste et réussi (que je vous mets un peu plus bas) me mettaient l’eau à la bouche. J’étais fou de rage quand seulement quelques jours avant sa sortie, on m’impose une bande annonce remplie de révélations et d’images que j’aurais préféré découvrir durant le film. Passer d’un teaser magnifique à une bande annonce putassière, ça m’énerve, mais coup de bol, je ne l’ai vu qu’une fois et mon envie de voir Interstellar étaient toujours là.

Only Lovers Left Alive - Header

Only Lovers Left Alive . Bloody romance ?

Only Lovers Left Alive - Affiche

J’avais encore envie de vous parler de jeux vidéo mais en ce moment je squatte aussi pas mal les salles obscures, je vois des films vraiment sympas et j’ai aussi envie de vous en parler. Bref, j’ai envie de vous parler de pleins de trucs.

Aujourd’hui je veux attirer votre attention sur un film qui m’a mordu. Si on m’en avais parlé, je n’y serai probablement pas allé : l’histoire d’un couple de vampires… Mwoé dit comme ça, je dois difficilement piquer votre curiosité. Puis j’ai vu la bande annonce de Only lovers left alive et là j’ai su qu’il fallait que je le vois.

Kaze Tachinu - Header

Le vent se lève . La brise d’un maître

Kaze Tachinu - Affiche

Avec Le vent se lève (Kaze Tachinu), Hayao Miyazaki prend sa retraite et nous tire sa révérence en nous offrant un film moins fantastique mais plus intime. Cette fois-ci la nature n’est pas sa principale préoccupation, il nous dépeint un Japon en difficulté, enfermé dans ses acquis qui l’empêche d’avancer.

Limite déprimant, son approche plus brute est soulignée d’instants poétiques avec une histoire d’amour touchante, abordée tout en finesse jusqu’à un final poignant.