Archives pour la catégorie Drame

Only Lovers Left Alive - Header

Only Lovers Left Alive . Bloody romance ?

Only Lovers Left Alive - Affiche

J’avais encore envie de vous parler de jeux vidéo mais en ce moment je squatte aussi pas mal les salles obscures, je vois des films vraiment sympas et j’ai aussi envie de vous en parler. Bref, j’ai envie de vous parler de pleins de trucs.

Aujourd’hui je veux attirer votre attention sur un film qui m’a mordu. Si on m’en avais parlé, je n’y serai probablement pas allé : l’histoire d’un couple de vampires… Mwoé dit comme ça, je dois difficilement piquer votre curiosité. Puis j’ai vu la bande annonce de Only lovers left alive et là j’ai su qu’il fallait que je le vois.

Kaze Tachinu - Header

Le vent se lève . La brise d’un maître

Kaze Tachinu - Affiche

Avec Le vent se lève (Kaze Tachinu), Hayao Miyazaki prend sa retraite et nous tire sa révérence en nous offrant un film moins fantastique mais plus intime. Cette fois-ci la nature n’est pas sa principale préoccupation, il nous dépeint un Japon en difficulté, enfermé dans ses acquis qui l’empêche d’avancer.

Limite déprimant, son approche plus brute est soulignée d’instants poétiques avec une histoire d’amour touchante, abordée tout en finesse jusqu’à un final poignant.

La vie rêvée de Walter Mitty - Header

La vie rêvée de Walter Mitty . Sweet dreams are made of this

La vie rêvée de Walter Mitty - Affiche

La vie rêvée de Walter Mitty présente un personnage qui vit comme un fantôme. Il n’a pas voyagé, n’a rien réalisé de spécial, il vit seul, personne ne le remarque et il travaille dans les archives photos d’un grand magazine, grotte dans laquelle il a son unique relation de travail avec l’ours qui l’épaule. Mais Walter Mitty est un rêveur et ses absences lui font vivre des moments forts pendant lesquels il peut séduire une collègue qui lui plaît (et donne aussi lieu à des scènes un peu folles).

Bon, la comédie romantique n’est pas mon style de film préféré, pourtant celui-ci me tentait avec un Sean Penn au look de baroudeur qui lui va bien et un Ben Stiller qui ne joue pas trop le clown. Il se trouve que The Secret Life of Walter Mitty réserve plus de surprises que prévu pour peu qu’on s’attarde un peu sur le fond.