Archives de catégorie : Cinéma

Your Name . Kimi no na wa

Bonjour, vous allez bien ? Après une pause de quelques semaines, il est temps de repartir à l’attaque et je vous propose, pour le début de cette nouvelle année, un coup de cœur ciné, rien que ça !

Your Name . Kimi no na wa - 01

Your Name a réussi à se caler bien au chaud à côté des plus grands au box office japonais. Je ne vous cache pas qu’il sera plus difficile de faire un bon score chez nous, mais j’avoue qu’il se paye le luxe de rester plusieurs semaines à l’affiche alors que ce n’est pas un Ghibli. Joli.

Bon, ok, pas dans tous les cinémas, certains le boudent tout simplement, mais plus d’une semaine d’exploitation pour un film d’animation japonaise je trouve que ce n’est pas si fréquent.

Lire la suite

BA/19 . Les 7 mercenaires – Sors ton calibre

Les 7 mercenairesLa galerie de personnages présentée par ce nouveau western est intéressante, permet de varier de ton assez facilement et donne un rythme amusant aux dialogues. Qu’un western puisse compter sur des échanges verbaux affûtés, c’est déjà une bonne partie du travail qui est faite et cela est réussi dans les 7 mercenaires (The magnificent seven) .

La réalisation est elle aussi de qualité, les plans sont beaux et les paysages hallucinants. Il n’y a bien qu’une chose que je reprocherai aux 7 mercenaires, c’est d’en faire un peu trop, pour un western, dans sa dernière partie. Mais je ne peux pas nier que même si je trouvais la séquence trop hollywoodienne, je m’y suis quand même bien amusé.

Il faut être réaliste, si le western et ses codes n’ont pas beaucoup évolués, ces dernières années il arrive à se moderniser et si on ne fait pas le vieux con qui râle sur tout et n’importe quoi, bah c’est cool en fait… et je n’ai pas envie d’être toujours un vieux con x)

Voilà, en quelques mots, les 7 mercenaires, c’est cool :D
¬o( ̄- ̄メ)

BA/18 . Jason Bourne – La mémoire en trop

Jason Bourne - HeaderCela fait maintenant un moment que j’avais regardé la trilogie Jason Bourne, je n’en ai donc qu’un vague souvenir, mais de mémoire, les films étaient bien écrits, bien rythmés et distillaient intelligemment les informations.

Ce nouvel épisode, c’est tout l’inverse. L’écriture est maladroite et le montage est beaucoup trop haché, pour tout vous dire, c’est encore plus nerveux que celui de Batman v Superman. Ça me rappelait le montage des vieilles vidéos de M. Poulpe.

L’action est omniprésente, les scènes n’en finissent pas et en font beaucoup trop, de plus les personnages sont clichés, vides et j’ai l’impression que le casting fait le minimum syndical pour récupérer son cachet… bref, vous l’aurez compris, je ne trouve aucun intérêt à ce nouvel épisode.

BA/17 . SOS Fantômes – Plasma spectral cuvée 2016

SOS FantômesEncore un film qui s’est fait lyncher dès que quelques infos étaient lâchées. Internet est devenu un vivier de hyènes haineuses ? Bon inutile de répondre en fait, je m’en fous et je crains de connaître la réponse.

En tous cas, ce film a été pour moi une bonne surprise : frais, fun, avec des actrices qui ont l’air de s’amuser dans leur rôle et un Chris Hemsworth à l’opposé de ce qu’il fait dernièrement (et ça m’amuse de voir ce type d’acteur jouer des rôles aussi légers en ce moment ^^). Évidemment, on a droit à des caméos du premier casting, amenés de manière assez naturelle et décontractée. Décontracté, woé, ça correspond bien au film, il divertit, ne se prend pas la tête et balance de la vanne et de l’action avec un rythme bien agréable.

À noter que la 3D relief est vraiment chouette avec une astuce toute simple pour renforcer l’effet : ça dépasse dans les bandes noires. Bon sang ! C’est con comme idée mais c’est diablement efficace, j’approuve.

Bref, SOS Fantômes version 2016, j’approuve, allé, c’est même un coup de cœur et si je ne prend pas le temps d’en parler plus, c’est parce qu’il commence à dater et je veux vous parler de pleins d’autres trucs.