Moi, moche et méchant

Moi moche et méchant

Réalisé par Pierre Coffin, Chris Renaud
Avec Steve Carell, Jason Segel, Russell Brand, plus (lien allociné)
Long-métrage américain
Titre original : Despicable Me
Genre : Animation
Durée : 1h35min
Année de production : 2010
Distributeur : Universal Pictures International France
(infos et images : Allocine)

Synopsis :
Gru est un méchant. Un vilain pas beau en compétition avec d’autres bad guys. Et oui, faut pas croire, dans ce milieu fermé il faut savoir se distinguer. Pour être au top, Gru décide de voler la lune avec l’aide de ses minions et de son fidèle savant fou. Mais en plus de son équipe, il va se retrouver avec 3 petits problèmes sur les bras…

Moi moche et méchant - Gru, Margo, Edith et Agnès
– Euh les filles… Le méchant c’est moi hein… Euh… môman… –

Mon avis :
Je ne me rappelle pas avoir vu une affiche aussi mal foutue… Je vais voir quoi ? « Gad Elmaleh », « Qui a peur du grand méchant Gru ? » ou « Moi moche et méchant » ??? Bon bref, si l’affiche ne me tentait pas spécialement, les bandes annonces en revanche me titillaient de plus en plus. Donc du coup nous sommes allés voir ce film en 3D (bon, c’était prévisible aussi, je fais pas des notes sur des films que je ne vais pas voir)

Visuellement, l’animation des personnages est réussie. A chaque personnage sa démarche, son caractère et son design. Pas de grosse surprise mais c’est propre et bien animé.

Des personnages attendus au tournant sont présents : les minions. Un croisement improbable entre un tictac citron et un lapin crétin qui aurait pu causer la perte du film, étant un catalyseur à  blagues bidons trop nombreuses mais le film est bien équilibré.
En effet, le film surfe sur un humour tagada pouet pouet mais n’en abuse pas. Ça semble un peu lourd au début, on se dit que c’est un film pour gamins mais on finit par rentrer dedans et l’humour paraît moins lourdingue et mieux intégré.

Le scénario n’est pas compliqué mais comme le reste du film, il est bien dosé et ne montre pas de longueur. L’alternance entre les gags, les relations et l’intrigue fonctionne et fait qu’on aurait voulu que cela dure plus longtemps.

Enfin, la 3D… A cette bonne blague de nous faire acheter des lunettes pour au final rajouter quand même 2€ à  la place pour bien souvent peu d’intérêt. Sans être phénoménale, elle sera amusante dans ce film ou la prolifération de minions permet de distraire l’œil et d’accentuer certains gags. Toutefois, elle ne manquera pas à  la version DVD/Bluray.

Moi moche et méchant - Minion, Minion, Minion... et Minion
– Les minions sont livrés avec les lunettes 3D de série. –

Ma conclusion :
Moi moche et méchant et un peu ma bonne surprise d’octobre (ouiii je sais on est en novembre…). Je n’en attendais pas beaucoup et pourtant c’est un film amusant, sans lourdeur et intelligent. Bon, on ne vas pas chercher aussi loin qu’un Pixar mais on en sort avec la banane et la sensation d’avoir passé un bon moment.
Bon par contre, un plan un peu limite vers la fin… heureusement qu’il précise que c’est sont nez :lol:

Moi moche et méchant - Vector
– Et donc en fait jamais on parle de moi c’est ça ? –

 

3 commentaires