Raiponce . Histoire de cheveux

Raiponce

Réalisé par Byron Howard, Nathan Greno
Avec Mandy Moore, Zachary Levi, Donna Murphy, plus (lien allociné)
Titre original : Tangled
Long-métrage américain
Genre : Animation
Durée : 1h41min
Année de production : 2010
Distributeur : Walt Disney Studios Motion Pictures France
(infos et images : Allocine)

Synopsis :
Raiponce est enfermée dans une tour depuis son plus jeune âge. Sa chevelure blonde de 20 mètres porte un grand pouvoir que sa « mère » garde pour elle (d’où la séquestration). Cherchant à  se cacher, Flynn le voleur arrive dans ladite tour, trouvant un coup de poêle comme accueil. Raiponce et Flynn trouvent un deal : une escorte contre un objet de valeur.

Raiponce - Raiponce / Mandy Moore
– Pas touche ! C’est MA poêle… –

Mon avis :
Une jeune demoiselle enfermée dans une tour, un beau gosse qui la sort de là , c’est cliché. Mais des cheveux magiques de 20 mètres c’est moins commun déjà . Cela faisait un moment que je n’avais pas vu un film de princesse par Disney j’appréhendais un peu…

Le film démarre comme un classique du genre. Une princesse naît, tout le monde est heureux, le monde est beau. Une vilaine femme bouleversera toute cette joie en kidnappant le nouveau-né dans le but égoïste de garder le pouvoir des cheveux pour elle seule. Quelques années plus tard… bon allé, 18 ans plus tard, la jeune femme est soutenue par un animal kromimi et rigolo (un caméléon dans la forêt… logique) et rencontrera un beau jeune homme qui semble être une solution à  son problème.

Ce qui sera moins banal déjà  c’est que la demoiselle n’est pas une pauvre cruche sans défense. Donnez-lui une poêle (c’est pas du tout sexiste non non promis) et elle fera des miracles (toujours pas, non, patapé >_< ).
Bon elle sera tout de même très forte dans les tâches ménagères comme la cuisine, le ménage et se permettra même d’être douée en peinture. Non mais ne me jetez pas la pierre, ce n’est pas moi qui l’ai écrit le film. Non c’est juste que de ce côté ça ne change pas trop chez Disney, la femme est devenue forte, certes, mais sera principalement cantonnée au foyer.

Nous avons donc une jouvencelle qui a du caractère et face à  elle ce n’est pas un prince. Il reste plutôt beau gosse, mais sera voleur. Bon ok, on a déjà  eu, notamment avec Aladdin.
Bref, ce tandem (plus les animaux de « compagnie ») suit une route toute tracée et semée d’embûches et de surprises. Le scénario est bien amené et même s’il est simple, il saura nous surprendre sans temps mort.

Ce qui nous a aussi marqué dans le film, c’est que l’humour est plus présent et ce ne sont pas que des seconds rôles qui servent de quota comique mais tout le monde, y compris les personnages principaux, participe à  l’échauffement des zygomatiques.
De plus, j’ai l’impression que le traité de la narration a mûri, laissant plus de place à  l’émotion.

Par contre, les chansons sont bien là . On aime ou on aime pas hein… pour ma part… ça m’énerve un tantinet… Plus courtes ou une ou deux de moins m’aurait paru plus adapté mais bon, c’est vraiment une remarque personnelle… Cela reste un Disney, quelque part c’est la marque de fabrique et le public visé reste assez jeune. Et heureusement qu’on ne sombre pas non plus dans le style « High School Musical », ça m’aurait gâché le film.

Visuellement, le film est beau. Les textures sont jolies, les mouvements des cheveux crédibles (pour une chevelure de 20m c’est pas mal quand même), les animations des personnages sont fluides, dynamiques et réussies et les décors sont bien fournis en détails.
Je vous parlais il y a quelques jours d’un film qui m’a fait revoir mon jugement sur la 3D. Ce film… c’est Raiponce. Bien calibrée dans l’ensemble, le film réserve des plans très beaux en 3D. Le passage avec une multitude de lampions voltigeants autour de la barque sur l’eau est un parfait exemple. Les couleurs, les profondeurs, les flous et la caméra sont gérés de manière à  créer une réelle ambiance et donner l’impression que la barque n’est plus sur l’eau. Bref, une fois n’est pas coutume, la 3D est réussie.

Raiponce - Flynn Rider / Zachary Levi
– Embrasse-moi beau brun et je deviendrai une belle princesse ! –

Ma conclusion :
J’ai aimé Raiponce ! Voilà , c’est dit. Disney nous montre qu’ils sont encore capable de sortir un film de princesse et de nous surprendre. Une réalisation bien réglée, une histoire bien racontée et une 3D bien utilisée.

C’est ainsi que s’achève notre marathon ciné, sur une note positive. Et ça c’est chouette ^^

Raiponce - Maximus / Euh... un cheval
– Après l’effort, le réconfort… Tavernier ! Une bière et du foin !… –

6 commentaires

  • Haa, il serait donc p’tet à  voir finalement (bon, ma douce et tendre m’avait déjà  un poil convaincu, mais là , ça enfonce le clou XD). Les bande-annonce ont l’air un peu étranges par contre, comme si elles n’annonçaient pas le film qui est proposé ; c’est courant, je sais, mais l’impression est d’autant plus forte avec Raiponce LOL

    Par contre, j’appréhende les chansons :triste: j’ai toujours toujours toujours détesté ça dans les Disney (ou autre) ! J’imagine l’horreur si on avait dû avoir des trucs du genre :

    " J’aime mon ami Buzz, j’aime mon chevaaaaal !
    – Oui, moi aussi je t’aime-euh, Woodyyy !
    – On nous abandonne, on nous jette –
    – Mais on reste amiiiiiiiiiis *prend une méga inspiration* pour la vieeeeeeee :chante: "

    *se pend*

  • Rhaaah Toy Story en chansons, nonnonnon, hein.

    C’est dommage que les chansons soient si présentes dans Raiponce (j’ai lu d’autres critiques à  ce sujet), mais ton article confirme mon envie de le voir :-)
    Une anecdote que j’aime bien : le titre en VO c’est "Tangled" ("Emmêlé", si je ne me goure pas) parce que Disney voulait éviter de mettre le mot "princesse", ou même le nom de l’héroïne, dans le titre : "Les gens ne veulent de princesses, on l’a vu avec La princesse et la grenouille". Etonnant que la VF n’ait pas suivi.

  • Eawyne > On n’a pas le problème des traductions des chansons, on va voir les films en version originale :D du coup la pilule passe mieux XD

    AkaiKen > Il ne parle pas de princesse sur les affiches françaises ;) Certes ils reprennent le nom de la demoiselle mais je doute que cela parle à  tout le monde. Je savais vaguement que c’était un conte à  la base… alors sur une princesse :nerd: je l’ai découvert finalement quand ils ont commencé à  communiquer sur le film ^^

  • Ha bah tu sais, moi, VO ou VF, une chanson reste une chanson… :vomi:

    LOL

  • Ouiiii j’ai adoré c’était troooooooooooooop joli!
    Et hier j’ai été voir The Green hornet, je me suis marrée tout le long! je te le conseille si t’as pas encore été le voir ^^ (bon, par contre j’ai eu droit qu’à  la version 3D…. si t’as une version 2D près de chez toi, fonce! ^^)

  • The Green Hornet est au listing si on a le temps d’aller le voir ^^