Museogames 01 - 130910

MuseoGames / 13.10.2010

Si vous avez lu le report du festoche pourri du jeu vidéo vous savez déjà  que nous sommes allés à  l’exposition MuseoGames au musée des Arts et Métiers dans la foulée pour nous consoler. Et il faut dire que l’idée était bonne et nous avons eu de la chance ^^ Pourquoi ? J’y reviendrai très vite.

MuseoGames est une exposition temporaire ludique. Le principe ? Faire découvrir aux visiteurs l’évolution du jeu vidéo console depuis PONG jusqu’à  Top Spin sur Xbox (la première) en passant par quelques bornes d’arcade avec les incontournables bornes de PacMan et Space Invaders (notamment) Et une borne impressionnante utilisant de la vidéo et un procédé de miroir donnant l’illusion d’un hologramme bluffant.
Mais attention, il ne s’agit pas d’une expo avec des écrans qui tournent à  longueur de journée à  côté de consoles en vitrine avec une petite fiche, le visiteur est invité à  participer, à  jouer.

En effet, la salle d’exposition plongée dans la pénombre propose une longue table avec des consoles nous invitant à  nous assoir et découvrir par nous même l’évolution subit par ce média. Au centre de la table sont exposées d’autres consoles ainsi que des gadgets et autour de la table des écrans géants diffusent les exploits (ou non) des joueurs.
A chaque table sa console et son jeu plus ou moins emblématique ainsi qu’une petite fiche (bah oui quand même c’est un musée) et finalement c’est ici que ça pèche. Le côté ludique est si présent que finalement on ne lit pas les explications qui ne sont pas mises en valeur par le manque de lumière. J’ai remarqué aussi de les jeunes ne s’approchent pas trop des vieux jeux, dommage pour eux  :demon:

Mais une salle avec pleins de consoles ça doit être infernal avec le monde ? Vous demandez-vous peut-être… Et bien pas du tout, le nombre d’entrées étant restreints l’accès aux consoles est plutôt aisé. Et c’est ici que nous avons eu de la chance ! Et oui, nous sommes arrivés alors que le gros de la vague précédente était déjà  parti et avant la vague suivante. Quand nous sommes partis la file d’attente ne désemplissait pas et nombreux étaient les personnes découragées qui repartait la queue entre les jambes.

Je finirai par dire que nous y avons passé un bon moment. C’est marrant de voir des consoles que j’ai dans un musée ^^ Ah et je n’ai pas parlé du cadre et de la mise en scène, et bien j’ai bien aimé, juste ce qu’il faut de lumière pour profiter du lieu (bémol pour les fiches descriptives dans le noir). Le couloir menant à  la première salle annonce la couleur avec des gros START au sol, un florilège de consoles et de périphériques exposés et des écrans entourant une porte avec des classiques diffusés. Pour accéder à  la salle d’arcade, une couloir tout en lumière douce avec un « Game Over » lumineux énorme nous annonçons qu’on en a finit avec l’univers console, effectivement nous arrivons dans une salle d’arcade intimiste dont les seules sources lumineuses sont les écrans des bornes.

MuséoGames, allez-y, à  défaut de pouvoir aller au Musée du jeu vidéo, et c’est jusqu’au 7 novembre au musée des Art et Métiers.

Un commentaire

  • C’était cro cro bien comme expo, on a beaucoup joué et en plus je t’ai battu à pong bon par contre j’ai réellement un souci avec mario kart :pense: