Japon Jour 10 . Kyoto

Jour 10 : Mardi 26 Juillet 2011

Quelle journée, on a vu plein de choses et on a les jambes en compote ! La journée où Taka a fait le plus grand nombre de photos ! C’est parti suivez le guide !

Première journée réellement de visites avec notre guide Tadashi à Kyoto.
Au programme quatre temples à visiter de 8h jusqu’à 15h. Mission acceptée !

On débute avec le temple Ryoanji, c’est un temple bouddhiste zen avec un jardin sec, c’est-à-dire un jardin de pierres. Quinze pierres le constituent et selon le point de vue que l’on a, on n’aura pas le même que son voisin et on n’arrivera pas à voir les quinze pierres en même temps.

L’entrée se fait près d’un point d’eau où l’on apperçoit une grande quantité de nénuphars, on accède ensuite au temple principal Kuri, où l’on peut méditer devant le jardin de pierres et devant le bassin de pierres Tsukubai.

Après la visite de ce très beau temple, on part visiter le fameux pavillon d’or ou templeRokuon-ji. On débute aussi sur un point d’eau où l’on aperçoit le temple tout doré, parfaitement bien conservé (et restauré). Celui-ci avait brûlé peu de temps après la seconde guerre-mondiale, après qu’un bonze ait tenté de se tuer en s’immolant. Le résultat sera qu’il ne mourra pas mais par contre le temple entier sera détruit. Pour montrer que le Japon peut se reconstruire, le bonze partira demander des offrandes pour pouvoir reconstruire ce magnifique pavillon. Au bout de 5 ans celui-ci réussira à obtenir la somme, et on rajoutera en haut du temple un phénix pour montrer que le Japon, après la seconde guerre-mondiale, a pu renaître de sa défaite.
C’est un très beau symbole pour les japonais.

On peut ensuite admirer la maison d’été du shogun et ensuite le pavillon de thé.

Pour la fin de la matinée on part au Pavillon d’argent ou temple Ginkakuji, qui n’est pas en argent. Il s’agit en fait du reflet de la lune sur le sable blanc du jardin zen sur le pavillon. Le shogun le fit construire lorsqu’il fut à la retraite pour finir ses vieux jours.

Tadashi nous propose alors d’aller visiter un temple beaucoup moins touristique, le templeHonen-In. On se retrouve donc en pleine forêt devant un petit temple, mais où il est réellement possible de méditer au calme.

Mais bon toute cette marche ça creuse, nos ventres crient famine, on part donc se rassasier devant un buffet à volonté.

Après un frugal déjeuner, nous partons visiter notre dernier temple, le temple Kiyomizu. Nous traversons au passage un immense cimetière. Au Japon, les morts sont incinérées et une partie des cendres restent au sein d’un temple bouddhiste pour que l’on puisse prier pour les défunts et une partie au niveau du cimetière, dans le caveau familial.

On arrive enfin au Kiyomizu, sous un soleil de plomb (il faisait plus de 30° !). Malheureusement, ce grand temple qui fait parti du patrimoine de l’Unesco est l’un des plus touristiques et très vite la méditation dans ce temple n’est pas possible. On a par contre une vue magnifique sur l’ensemble de la ville de Kyoto, au niveau des terrasses.

On redescend assez fatigué de ce temple, direction le quartier touristique de Sanenzaka. On trouve un tas de boutiques pour touristes, où on peut acheter de la nourriture, mais aussi des peluches, statuettes, éventails… Pour nous ça sera vin de prune, boisson que l’on avait testé à Hakone, un Maneki-Neko, le chat porte bonheur qui lève la patte (droite pour la chance et le bonheur, gauche pour la fortune) et des gâteaux au matcha et haricot rouge.
On redescend la rue pavée et on tombe sur les escaliers légéndaires de Kyoto. La légénde dit que si on tombe dans ces escaliers on meurt trois ans après sa chute et dans les escaliers suivants dans le même quartier c’est deux ans après.
Ouf, ma maladresse ne m’a pas rattrapé aujourd’hui.

On descend donc le quartier de Ninenzaka, puis celui de Ishibei Koji et on tombe au bout sur le temple Yasaka.
Il est 17h, nous n’en pouvons plus de marcher, direction l’hôtel. Une petite douche un peu de repos et on ressort avec des membres de notre groupe, pour manger dans un restaurant qui fait des plats… français.
Et là ce fut un bonheur gustatif ! Je ne pensais pas que les légumes bien frais me manquaient autant, mais surtout le dessert, une très bonne tarte banane noisettes avec une boule vanille. Miam, miam !

La soirée se termine et l’ensemble des restaurants et bars ferment et nous nous retrouvons à la porte. Au dodo tout le monde, la suite demain !

2 commentaires

  • Il est vrai que cette série de photos est vraiment exceptionnelle, bravo.
    J’ai l’impression d’entendre le murmure de l’eau et la photo de la fleur est saisissante de réalité.
    Celle des 2 Japonaises gourmandes ressemble à une pub et en plus elles sont très jolies
    Kyoto semble vraiment plus typique que Tokyo et oui je sais je me répète :D
    Bon :dodo:
    おやすみなさい12つのキス

  • jolies photos et très agréable commentaire !
    apparemment les pieds souffrent mais que de découvertes !
    bisous du midi mes chéris