Japon Jour 6 . Tokyo

Konbawa ! Aujourd’hui avec Taka on a fait nos parfaits touristes. C’est parti pour Asakusa.

On prend le métro jusqu’à Ueno et après un peu de marche, nous voilà devant l’immense immeuble Asahi (les bières) avec la magnifique sculpture de Philippe Starck, censéereprésenter un verre de bière mousseuse, mais bon comme beaucoup de monde on est plutôt d’avis que ça ressemble à une crotte dorée !

On part alors en bateau direction Hinode Pier. Au passage on peut admirer le Tokyo Sky Tree, un grand nombres de ponts, de buildings et la tour Eiffel japonaise, la Tokyo Tower. Si, si je vous jure y’en a une, même qu’elle est rouge ! Ils ont aussi la statue de la liberté, mais non j’ai pas pris de drogue !

Après cette petite balade on part déjeuner dans un petit boui-boui, avec des machines pour passer les commandes où on trouve les plats en photo (et ça c’est que du bonheur pour nous pauvre petits étrangers !). On se régale pour pas cher et on repart affronter la horde de touristes et de commerçants à Kaminarimon.

Et là j’avoue, j’ai fait quelques folies. On trouve un tas d’échoppes traditionnelles et de boutiques pour touristes. Après m’être acheté un très bel étui à lunettes en tissu japonais, je tombe enfin sur le sac qu’il me fallait, the sac Hello Kitty !!!
Après autant de dépenses, Taka décide de m’écarter de ces « antres du mal » (achètes-moi, achètes-moi…) et nous prenons des petites rues en parallèle direction la porte Kaminarimon, entrée du temple Senso-ji. Le temple est pris d’assauts par les hordes de touristes et de chaque côté on peut voir des boutiques de souvenirs. Grosse déception, cela me fait même mal au coeur pour les japonais venus pour prier.
On décide donc de visiter les alentours où on découvre 2-3 temples où il est réellement possible de se receuillir.

Les photos finies, je tanne Taka pour aller trouver les fameux sushis en plastique des vitrines, qui se vendent dans le quartier de Kappabashi. On découvre un quartier qui fournit tout pour les restos de A à Z : le mobilier, les néons, la vaiselle, la décoration, les produits de nettoyage et enfin… les sushis en plastique pour les vitrines.

Je trouve enfin mon bonheur et Taka ne demande plus qu’une chose, s’asseoir !
C’est un éternel problème au Japon le manque de banc.

On repart direction Ueno pour retrouver le métro et boire un coup avant le retour à l’hôtel !

Et au fait grande maligne que je suis, ce matin le temps était couvert donc pas de souci mais cet aprem le soleil a pointé le bout de son nez et devinez-donc qui a de très beaux coups de soleil sur les épaules ? Ben voui c’est Bibi !
C’était Carotte en direct de Tokyo, à vous les studios. Prochaine aventure : Ikebukuro.

(Vous l’aurez compris, Carotte a encore bossé pour moi, j’en ai profité pour faire une sieste. C’est pas mal en fait ^^’ )

2 commentaires

  • Encore de la fraîcheur LOL , enfin pour nous, pauvres oisillons…. quand nous lisons le compte rendu de votre journée, c’est chouette
    Est-ce que toute la ville de Tokyo est aussi propre, même le métro ???? O.O
    Quelle est la signification de tous ces animaux habillés, le savez-vous ????
    J’en connais une qui est rentrée à l’hôtel très fière de ses achats, depuis le temps qu’elle en rêvait, et Taka trouve-t-il de quoi satisfaire ses souhaits :-)
    良い日と千のキス

  • Non on ne connait pas la signification de tous les animaux.
    La ville est propre, mais j’y reviendrais dans une note bonus (et oui, il y aura des bonus)

    Enfin, je trouve aussi des choses, mais Carotte comme moi aimerions acheter encore plus de choses, mais les budgets ne sont pas illimités comme la place dans les valises :-/